Le Guide de la gestion des processus métier :
accélérez votre entreprise avec le BPM

Qu'est-ce que la gestion des processus métier ? Comment savoir s'il peut résoudre mes problèmes ? Par où commencer ? Obtenez les réponses à ces questions et à bien d'autres avec le Guide BPM !

Guide BPM pour la transformation numérique

Définition des processus métier

Qu'est-ce qu'un processus métier ?

Un processus métier est un ensemble de tâches liées les unes aux autres qui prennent fin à la livraison d'un service ou d'un produit à un client.   Le processus métier a également été défini comme un ensemble d'activités et de tâches qui, une fois effectuées, rempliront l'un des objectifs de l'entreprise. Le processus doit inclure des entrées clairement définies et une seule sortie. Ces entrées se composent de tous les facteurs qui contribuent (directement ou indirectement) à la valeur ajoutée d'un service ou d'un produit. Ces facteurs peuvent être classés en processus de gestion, processus opérationnels et processus métier d'accompagnement.

Les processus de gestion régissent le système de fonctionnement d’une entreprise en particulier. Les processus opérationnels constituent le cœur de l’activité. Les processus d’accompagnement comme les ressources humaines et la comptabilité sont mis en place pour soutenir les processus métier clés.

La définition du terme « processus métier » et l'évolution de cette définition depuis sa conception par Adam Smith en 1776 ont mené à la création de domaines d'études tels que le développement d'activités et la gestion d'activités et au développement des divers systèmes de gestion opérationnelle. Ces systèmes ont a leur tour créé une industrie pour le logiciel BPM qui a pour but d'automatiser la gestion des processus en reliant les divers acteurs des processus par le biais de la technologie.

Un processus requiert une série d'actions pour atteindre un objectif particulier. Les processus BPM fonctionnent de manière continue mais permettent également de mener des actions ponctuelles. Les processus peuvent être simples ou complexes, en fonction de leur nombre d'étapes, du nombre de systèmes concernés, etc. Ils peuvent être courts ou s'inscrire dans la durée. Les processus les plus longs ont tendance à avoir de multiples dépendances et à nécessiter une documentation plus importante.