Saudi Food and Drug Authority

La Saudi Food and Drug Authority (Autorité saoudienne de contrôle des aliments et des médicaments) est un organisme indépendant qui rend directement compte au président du Conseil des ministres. La charte de la SFDA vise à garantir la sécurité des aliments et médicaments à usage humain et vétérinaire, ainsi que celle des substances biologiques et chimiques. Cette autorité réglemente et surveille ces produits dans tout le royaume, qu'ils soient importés ou fabriqués localement. En outre, la SFDA est chargée de sensibiliser les consommateurs à l'ensemble des affaires abordées dans sa charte.

Problématique métier

La SFDA souhaitait utiliser les technologies les plus avancées disponibles sur le marché pour garantir la sécurité, la qualité et l'efficacité des dispositifs médicaux, denrées alimentaires et médicaments que peuvent se procurer les habitants d'Arabie Saoudite. Pour soutenir cette mission visant à protéger et maintenir la santé publique, il fallait une visibilité en temps réel des données et une intelligence de processus intégrée pour guider les inspecteurs des points d'entrée dans la bonne direction.

Solution Appian

La SFDA a commencé par déployer son système d'enregistrement national des dispositifs médicaux sur la plate-forme Appian. Ce système utilise des processus intelligents pour enregistrer les dispositifs médicaux entrant en Arabie Saoudite et pour suivre les problèmes liés à ces dispositifs lorsqu'ils se trouvent sur le territoire saoudien. Devant ce succès, la SFDA a déployé un deuxième système destiné à la gestion identique de tous les médicaments et produits narcotiques.

Le système d'enregistrement national des dispositifs médicaux compte actuellement plus de 15 000 établissements actifs avec plus de 80 000 produits suivis. Lorsqu'un produit de ce type est proposé à l'importation en Arabie Saoudite, un profil d'établissement défini et approuvé est entré dans le système. Ce système réalise ensuite un filtrage intelligent en temps réel des composants et ingrédients par rapport à ceux qui ont déjà été suivis dans le royaume. Tout ce qui est signalé comme entraînant des effets indésirables déclenche une alerte en temps réel. Le système guide ensuite l'inspecteur du point d'entrée vers les étapes appropriées, telles que refuser l'enregistrement pour l'importation, soumettre des questions pour obtenir d'autres informations nécessaires, demander la collobaration d'un expert pour prendre la meilleure décision, etc. Le nouveau système destiné aux produits narcotiques et médicaments fonctionne de la même manière.