Les demandes de nouvelles applications logicielles par les entreprises ne cessent de grimper à l'échelle mondiale, mais 50 % d'entre elles se soldent par un échec.

Enquête menée par IDG

Procurez-vous les résultats de l'enquête Le futur du travail - Partie n° 2

L'enquête Le futur du travail d'Appian, menée par IDG, a permis de poser un large éventail de questions à des dirigeants informatiques dans le monde entier, notamment à propos de l'état du service informatique des entreprises et de son alignement sur l'entreprise pour contribuer à la transformation. Les sondés se composaient de 500 cadres supérieurs informatique, directeurs et plus, en fonction dans des entreprises d'envergure internationale employant plus de 1000 personnes. Plus de la moitié des répondants appartenaient à la catégorie des cadres supérieurs (directeurs des systèmes d'information, directeurs des techniques informatiques, responsables de la sécurité des systèmes d'information).

Les résultats de l'enquête sont publiés dans une série de rapports. Chacun d'entre eux étudiera en profondeur des segments précis des données à l'échelle mondiale.

Principaux points à retenir de ce rapport :

  • Chaque année, les grandes entreprises aux États-Unis et en Europe envoient 180 demandes de développement d'applications à leur service informatique.
  • Le traitement de 15 % de ces demandes n'est jamais lancé, le traitement de 15 % d'entre elles n'est jamais achevé et 20 % d'entre elles se concrétisent, mais ne satisfont pas aux besoins de l'entreprise concernée.
  • Le service informatique consacre 40 % de son temps alloué au développement à la dette technique.

Impact de la dette technique sur les entreprises

Graphique des conséquences de la dette technique pour les entreprises

Voir l'infographie pour les points importants